Lionel Leotardi Architecture

Passerelle de l’Erdre, Nantes

Pour créer un lien entre deux territoires, la traversée doit être vécue comme une expérience singulière par les usagers. Dans ce sens, la passerelle s’assimile à une ligne d’intensité construite dans l’épaisseur de la structure, laquelle permet de franchir l’Erdre avec un minimum d’appui intermédiaire. Remarquable de loin, c’est un élément singulier du paysage tout en étant parfaitement intégrée aux différentes échelles végétales et bâties du territoire.

Le projet est implantée de manière à générer un nouvel axe urbain aux franges des espaces naturels existants. Il se donne à voir comme une place verticale composée d’une multitude de plateformes suspendues où déambule touristes, étudiants, travailleurs et résidents à la recherche d’un lieu où prolonger leur activité au cœur d’un paysage remarquable. Elle propose la création d’un troisième espace où la pratique de la traversée laisse la possibilité aux piétons de se réinventer pour favoriser l’émergence d’une autre urbanité.

Composée d’un système hybride, la structure reprend les principes d’une poutre de Fink inversée et d’une structure haubanée. Les mâts verticaux métalliques reliés à des câbles croisés s’organisent de façon symétrique de part d’autre du tablier principal, à l’image d’une structure tridimensionnelle. Ainsi, seul le nombre de câble varie en réponse aux efforts structurels plus importants au droit des appuis et donne l’image d’un brouillard qui laisse apparaître le paysage en filigrane.

Année : 2014
Programme : Passerelle piétonne
Localisation : Nantes / Chapelle sur Erdre
Maîtrise d’ouvrage : Nantes Agglomération
Maitrise d’oeuvre : Lionel Leotardi Architecture
Mission : Maitrise d’oeuvre complète
Montant prévisionnel : 8 500 000 Euros
Longueur : 255 m